Les 5 clés d'une délégation réussie

 

La délégation est l'une des compétences les plus importantes que vous puissiez acquérir en tant que leader. Non seulement elle permet de former efficacement votre équipe et de lui donner la maîtrise du travail que vous réalisez ensemble, mais elle permet également d'ajouter des heures supplémentaires à votre journée. La délégation vous permet de mener à bien simultanément plusieurs tâches figurant sur votre liste de choses à faire.

 

 

Envisager de confier des tâches à d'autres membres de l'équipe peut sembler inquiétant au début. Mais le véritable processus de délégation ne se limite pas à demander à un membre de l'équipe d'ajouter un élément à sa liste de tâches. Une délégation réussie implique cinq étapes essentielles pour garantir que le travail que vous confiez est effectué correctement, dans les délais et sans que vous ayez à y consacrer beaucoup de temps. Voici les 5 éléments clés d'une délégation réussie. 

 

1. Donnez le travail à quelqu'un qui peut le faire.

La première étape de la délégation consiste, bien entendu, à demander à quelqu'un d'autre de faire le travail à votre place. La bonne personne doit avoir du temps dans son agenda. Il n'est pas nécessaire qu'elle sache déjà comment accomplir la tâche. Ce que vous recherchez plutôt, c'est quelqu'un qui a accès aux ressources nécessaires à cette tâche. Il se peut qu'elle ait d'abord besoin d'une formation ou d'un encadrement, alors prévoyez ce temps dans votre plan. Si la formation est de courte durée et que la tâche est récurrente, prendre le temps de mettre l'employé à niveau est un excellent investissement.

 

Essayez de ne pas trop vous inquiéter de cette étape du processus. Considérez la délégation comme un cadeau que vous offrez à un membre de votre équipe. Vous lui offrez une chance d'accroître ses compétences et d'améliorer sa valeur pour l'équipe.

 

 

2. Communiquer les conditions spécifiques pour la satisfaction.

L'une des raisons pour lesquelles les gens hésitent à déléguer leur travail est qu'ils craignent que la tâche soit mal exécutée ou reste inachevée. La meilleure façon de combattre ce problème est de communiquer clairement les attentes. Veillez à préciser le délai, le budget, le contexte, les résultats attendus et toute circonstance particulière. Demandez à votre coéquipier de vous résumer ce qu'il a entendu de votre demande. Cela permet de s'assurer que vous avez bien communiqué vos besoins et qu'il se sent en confiance.

 

Veillez également à clarifier la façon dont vous souhaitez tous deux traiter les questions qui pourraient être posées au sujet de la tâche. Voulez-vous qu'il vous soumette ces questions ? En personne ? Par courriel ? Y a-t-il une autre personne de l'équipe qui possède une expertise et qui pourrait être une bonne ressource si vous n'êtes pas disponible pour répondre aux questions ?

 

 

Il est également judicieux de consigner toutes ces attentes par écrit. Ainsi, vous pourrez tous deux vous référer au document ou au courriel et voir précisément ce qui a été discuté. Il peut être difficile de se fier uniquement à sa mémoire, surtout lorsque l'on doit jongler avec de nombreux autres projets ou tâches.

 

3. Élaborez un plan.

Si le projet ou la tâche que vous déléguez est simple, cette étape peut être très facile. S'il s'agit d'un processus en plusieurs étapes, vous devrez peut-être passer un peu plus de temps à décomposer le projet en étapes à réaliser.

 

 

Dans la mesure du possible, demandez à votre employé d'élaborer le plan du projet. Il vous surprendra peut-être par son ingéniosité, et le fait d'élaborer une stratégie renforce l'adhésion des employés, ce dont nous parlerons plus en détail dans un instant.

 

4. Obtenez l'adhésion.

Un élément essentiel mais souvent négligé de la délégation est l'adhésion des employés. Votre coéquipier pense-t-il qu'il est possible d'accomplir la tâche avec les informations que vous lui avez données ? L'échéancier lui semble-t-il raisonnable ?

 

 

Au début, ces considérations peuvent sembler sans importance. Après tout, les délais sont parfois fixés par les besoins du client. Le fait de demander à l'employé s'il a tout ce dont il a besoin pour continuer renforce également votre communication avec lui. Et le fait de poser la question "Pouvez-vous terminer ce travail d'ici vendredi ?" donne à l'employé l'occasion de soulever toute préoccupation concernant le calendrier.

 

5. Mettez en place une structure de responsabilisation.

Tenez compte de la longueur et de la complexité du projet. Décidez à quelle fréquence et sous quelle forme vous souhaitez être informé de l'avancement de la tâche. Peut-être s'agit-il simplement d'ajouter un point de contrôle à une réunion hebdomadaire déjà prévue. Vous préférerez peut-être des mises à jour par courriel ou des rapports d'étape. Si le projet est complexe ou sensible, une réunion personnelle peut être plus efficace.

 

 

Quoi qu'il en soit, décidez ensemble du format que vous adopterez pour suivre les progrès. Faites un suivi avec eux de la manière et au moment convenus. Lorsque les employés savent que vous prenez au sérieux les systèmes de responsabilisation que vous avez mis en place, ils sont beaucoup plus susceptibles de répondre aux attentes.

 

Devenez un pro de la délégation.

Il n'y a jamais assez d'heures dans une journée pour accomplir toutes les tâches que nous voulons accomplir, c'est pourquoi la délégation est un outil si puissant. Chez KCC, nous avons une session de formation entière axée sur le développement des employés par la délégation. Cette session vous enseigne les étapes clés pour responsabiliser et développer efficacement vos employés.

 

Consultez notre formation sur le développement des employés par la délégation et découvrez les meilleures pratiques et les conseils pour améliorer l'efficacité et la réussite de votre équipe.

 

Si vous le préférez, nous pouvons vous coacher, vous ou vos employés. Nous disposons d'une équipe de coachs certifiés ICF prêts à vous aider. Vous pouvez réserver un appel d'exploration gratuit ici pour plus d'informations.  

  

Ingrid Kelada et l'équipe KCC

Propriétaire de KCC et Experte en bonheur

Mai 2022


5 conseils pour du coaching réussi

 

Le coaching est l'une des méthodes les plus efficaces que les dirigeants peuvent utiliser pour améliorer les performances et l'engagement de leurs employés. Non seulement il aide l'individu à se développer et à grandir, mais il montre que nous sommes prêts à investir en lui et que nous croyons en son potentiel. 

 

Un coaching efficace permet aux employés d'être plus compétents, de travailler de manière plus indépendante, de produire un travail de meilleure qualité et d'être plus motivés. Un coaching réussi augmente également les performances et les capacités de l'équipe dans son ensemble. Voici donc 5 excellents conseils pour un coaching réussi.

 

1. Donnez aux membres de l'équipe la possibilité de s'auto-évaluer.

Avant de donner votre propre avis, donnez toujours aux membres de l'équipe la possibilité de s'auto-évaluer. Encourager l'auto-évaluation est utile à plusieurs égards. Tout d'abord, cela encourage l'amélioration même lorsque vous n'êtes pas en train de coacher. Cela vous permet également de déterminer pourquoi l'employé n'obtient pas les résultats escomptés. Par exemple, cela peut révéler qu'il ne sait pas qu'il fait quelque chose de façon incorrecte.

 

Les auto-évaluations aident également les membres de l'équipe à renforcer leur estime de soi. Elles renforcent l'idée que vous, en tant que manager ou leader, les écoutez, appréciez leurs opinions et les considérez comme un élément important de votre équipe. Elle augmente également les chances de voir les comportements problématiques changer.

 

Si un employé n'identifie pas les domaines que vous avez identifiés (ou les a identifiés de manière incorrecte), utilisez des questions de plus en plus spécifiques pour permettre à l'employé de s'auto-évaluer, si possible.  Cela vous permet de déterminer si l'employé ne sait pas ce qui est attendu, s'il n'a pas la compétence ou s'il choisit simplement de ne pas la démontrer.

 

Avant de passer à d'autres parties de votre session de coaching, veillez à renforcer une auto-évaluation adéquate. Reportez ou réorientez les auto-évaluations inappropriées ou incorrectes.

2. Ensuite, utilisez les outils d'évaluation.

Il existe différents types d'outils d'évaluation que vous pouvez utiliser pour obtenir encore plus d'informations sur la personne. Ses zones de talent, ses possibilités de développement, ses angles morts et son potentiel caché. Vous pouvez utiliser des questionnaires psychométriques, des évaluations de potentiel ou des outils de feedback à 360°. Lorsque vous utilisez un outil d'évaluation en plus de l'auto-évaluation et de vos propres observations, cela ajoute de l'objectivité et des informations plus détaillées pour vous aider à identifier les priorités et les prochaines étapes. Chez KCC, les évaluations sont l'une de nos spécialités, nous les appelons des "radiographies".

 

3. Limitez le focus.

Lors des séances de coaching, il est préférable de se concentrer sur environ deux points forts qui peuvent être exploités et sur environ deux domaines à développer.  Limiter la discussion est d'une importance capitale pour plusieurs raisons.

 

Tout d'abord, le fait de se concentrer sur seulement deux domaines à développer permet de s'assurer que le membre de l'équipe acquiert les compétences requises. Adopter de nouvelles procédures ou briser des habitudes incorrectes est un processus difficile. Ajouter d'un seul coup trop de changements à la liste des tâches d'un membre de l'équipe risque de provoquer plus de frustration et de confusion que de succès. 

 

Il est préférable de commencer par les deux domaines d'amélioration les plus importants et de se concentrer sur eux pour obtenir le succès et la confiance. Une fois que ces domaines se sont améliorés, vous disposez d'un historique positif d'amélioration qui dynamisera votre membre de l'équipe et l'encouragera à continuer à améliorer ses compétences. Une fois ces progrès réalisés, vous pourrez introduire deux nouveaux domaines d'amélioration.

 

4. Commencez et terminez par des commentaires positifs.

La façon dont vous ouvrez la conversation donne le ton pour la suite. Commencer par des points positifs est motivant et aide à mettre les membres de l'équipe dans un bon état d'esprit. Cela renforce les bons comportements que nous voulons que les membres de l'équipe continuent ou améliorent, et cela permet de faciliter la session de coaching. Cela contribue également à renforcer l'estime de soi. Faites savoir aux gens les changements positifs que vous avez remarqués et félicitez-les pour leurs efforts.

 

Lorsque nous sommes dans un état d'esprit positif, nous sommes tous plus ouverts au changement. Au cours de la séance de coaching, discutez concrètement des domaines à développer à l'aide d'exemples concrets, afin de vous assurer que les membres de l'équipe se concentrent sur ces domaines. Terminez la réunion en leur faisant savoir que vous croyez en eux et que vous êtes disponible s'ils ont besoin de soutien.

 

5. Le coaching ne remplace pas la correction.

Le coaching ne doit pas être utilisé comme une version plus douce de l'action corrective ; si un problème de performance survient, prenez le temps de le résoudre. Laisser les problèmes non traités ou mal traités peut avoir un impact négatif sur les autres membres de l'équipe. Il est difficile de continuer à faire de son mieux lorsqu'un autre membre de l'équipe reçoit la même récompense ou les mêmes éloges pour un travail médiocre. Veillez à aborder les problèmes de performance par d'autres méthodes que le coaching.

 

Ajoutez le pouvoir d'un coaching efficace à vos compétences en matière de leadership ou laissez-nous vous aider.

Êtes-vous excité par le pouvoir qu'un bon coaching peut apporter à votre équipe ? Chez KCC, nous avons toute une session de formation axée sur la manière d'être un coach très efficace pour votre équipe afin d'améliorer ses compétences et sa capacité à travailler de manière indépendante. Le coaching de notre équipe est un avantage pour tout le monde... il aide les gens à mieux contribuer et il est gratifiant et motivant. 

 

Nous coachons souvent de manière intuitive, de la même manière que nous aimons être coachés, mais les styles d'apprentissage et les attentes sont différents. Cet atelier vous donne des outils et des méthodes pour adapter votre approche du coaching avec un minimum d'efforts et un maximum de résultats.   

 

Consultez notre formation sur les principes d’un coaching efficace et découvrez les meilleures pratiques et les conseils pour améliorer l'efficacité et la réussite de votre équipe.

Si vous préférez, nous pouvons vous coacher vous ou vos employés. Nous avons une équipe de coachs certifiés ICF prêts à vous aider. Vous pouvez réserver un appel d'exploration gratuit ici pour plus d'informations.

 

Ingrid Kelada et l'équipe KCC

Propriétaire de KCC et Experte en bonheur

Mars 2022


5 Super conseils pour la gestion du temps et des priorités 

 

 

Une gestion efficace du temps et des priorités peut faire une énorme différence dans notre efficacité et notre capacité à atteindre des objectifs cruciaux. Si vous vous engagez dans trop de tâches ou si vous n'avez pas d'objectifs clairement définis, il peut être difficile d'être réellement productif. L'identification de vos objectifs et la délimitation de votre liste de choses à faire au quotidien peuvent vous aider à faire les choses de manière plus ciblée et plus efficace. En décidant quelles tâches peuvent être déléguées ou reportées, vous vous assurez de consacrer l'essentiel de votre temps aux choses que vous devez faire aujourd'hui

 

La gestion du temps consiste à travailler plus intelligemment et non plus fort. C'est comment être occupé pour les bonnes raisons afin de pouvoir se reposer et se détendre à la fin de la journée. La gestion des priorités consiste à décider quelles tâches sont les plus urgentes et les plus importantes et requièrent vos talents spécifiques, et quelles sont celles qui peuvent attendre ou être déléguées à un autre membre de l'équipe. Une bonne compréhension de ces 2 techniques vous aidera à atteindre vos objectifs et à trouver l’équilibre travail-loisir que nous recherchons tous.

 

Voici 5 excellents conseils pour améliorer vos compétences en matière de gestion du temps et des priorités dès aujourd'hui. 

 

1. Identifiez vos objectifs essentiels 

Si vous ne savez pas où vous allez, vous n'y arriverez probablement jamais, n'est-ce pas? Quel que soit le secteur dans lequel vous évoluez, votre organisation et votre équipe doivent avoir des objectifs mesurables écrits et communiqués à tous les membres de l'équipe. Lorsque vous comprendrez comment votre rôle s'inscrit dans les objectifs de l'entreprise, vous saurez comment être le plus efficace possible dans votre position au sein de l'organisation. 

 

2. Fixez des limites à vos tâches quotidiennes en choisissant vos grenouilles ! 

Combien de tâches pouvez-vous raisonnablement accomplir en une journée ? Cela dépend en grande partie du type de travail que vous avez et de votre capacité à gérer les interruptions. Si vous ne l'avez pas encore fait, rédigez chaque matin une liste de tâches que vous voulez accomplir dans la journée (pas plus de 5). Chez KCC, nous les appelons vos " grenouilles ".

    

Faites un peu d'analyse. En moyenne, combien de tâches terminez-vous en une seule journée ? Y a-t-il certains jours où vous accomplissez systématiquement plus ou moins de tâches ? Peut-être que les lundis sont des jours de réunions et que vous n'arrivez à faire qu'une ou 2 autres choses, mais vous remarquez que les mercredis sont vos jours les plus productifs, lorsque vous faites 4 ou 5 choses. 

 

Adaptez vos limites en fonction de vos propres données. Si vous ne cochez que rarement, voire jamais, plus de quatre éléments de votre liste de tâches en une journée, fixez-vous une nouvelle limite de 4 tâches par jour. Cela contribuera à réduire votre niveau de stress et vous aidera à fixer des objectifs et des délais réalistes pour vous-même et votre équipe. 

 

3. S'attaquer d'abord aux tâches les plus urgentes et les plus importantes 

Lorsque vous examinez vos objectifs et les tâches qui vous sont assignées pour le mois, la semaine et la journée, triez-les en fonction des tâches les plus urgentes et les moins importantes. Il existe de nombreuses façons de procéder. Une méthode simple qui ne prend que quelques minutes s'appelle la matrice d’Eisenhower, qui vous aide à trier et à hiérarchiser les tâches en fonction de leur urgence et de leur importance. Cette méthode vous aide également à identifier les tâches à planifier pour plus tard et celles à déléguer ou à éliminer. 

 

4. Déléguer, référer, éliminer et planifier 

Lorsque vous examinez vos objectifs et vos tâches pour la journée, gardez à l'esprit les choses qui peuvent être repoussées à plus tard (notez-les sur un calendrier hebdomadaire ou mensuel pour ne pas les oublier !) et celles qui peuvent être confiées à quelqu'un d'autre ou éliminées.    

 

Comment décider ? En général, si une tâche est importante mais pas urgente, c'est une tâche que vous pouvez planifier pour plus tard. Recherchez sur votre liste les tâches qui sont urgentes mais pas importantes, en particulier celles qui ne nécessitent pas de compétences spécifiques de votre part pour être traitées. Si vous le pouvez, déléguez ou confiez ces tâches à quelqu'un d'autre afin que vous puissiez vous concentrer sur les tâches prioritaires que vous seul pouvez gérer. Rappelez-vous le principe des 20/80. 20% de ce que nous faisons contribue à 80% de nos résultats...  

 

5. Priorisez votre développement 

Alors que vous cherchez des moyens d'améliorer votre gestion du temps et des priorités, ajoutez notre formation Gestion du temps et des priorités à votre liste de tâches ! Cette session vous donne l'occasion de passer en revue vos habitudes actuelles et votre style personnel et vous propose des solutions actualisées, simples et pratiques qui vous feront gagner des heures précieuses. Découvrez notre formation sur la gestion du temps et des priorités et découvrez les meilleures pratiques et astuces pour rendre votre temps de travail efficace et productif afin d'atteindre vos objectifs et de trouver cet équilibre travail-loisirs. 

 

Ingrid Kelada 

Propriétaire de KCC Psychologie positive organisationnelle & experte en bonheur 

 

Février 2022

 


 

Un nouveau départ avec ces 4 conseils pour diriger une équipe hybride

 

 

La nouvelle année est le moment idéal pour prendre un nouveau départ et mettre à jour vos compétences pour gérer une équipe hybride. Vous avez peut-être des pratiques qui convenaient à votre équipe auparavant et qui ne fonctionnent tout simplement pas dans ce nouveau monde où les employés peuvent être à la maison, au bureau, ou une combinaison des deux.

 

De temps en temps, nous avons tous besoin de réévaluer nos performances et de changer ce que nous faisons pour relever de nouveaux défis et saisir de nouvelles opportunités. Le passage à une nouvelle année est le moment idéal pour rafraîchir notre approche en gestion avec de nouvelles stratégies plus appropriées aux équipes agiles d'aujourd'hui.

 

Voici donc 4 conseils pour améliorer votre efficacité en tant que leader lorsque vous gérez une équipe hybride.

 

1. La communication est la clé

Que votre équipe travaille sur place ou à distance, l'une des meilleures façons de maintenir une équipe cohésive et productive est de communiquer clairement la manière dont vous souhaitez que les choses fonctionnent et de leur demander leur avis. Une fois que vous vous êtes mis d'accord sur les meilleures pratiques, assurez-vous que tout le monde s'engage, car une bonne communication est, à mon avis, une responsabilité partagée ! Veillez à ce que les préférences de vos équipes soient claires : quels types de problèmes ou de communications doivent être traités par courrier électronique plutôt que par une réunion, quels projets sont prioritaires et quelles modifications doivent être apportées à l'étendue ou la date limite des travaux de votre équipe.

 

Certains chefs d'équipes hybrides ont choisi d'organiser des réunions quotidiennes ou des réunions de contrôle au début de chaque journée. Bien que cette approche ne convienne pas forcément à toutes les équipes, soyez attentif aux besoins de votre équipe. Alors que les personnalités extraverties sont stimulées par le fait de passer du temps ensemble (même virtuellement), les travailleurs introvertis peuvent trouver que trop de réunions sont perturbatrices et nuisent au travail.

 

Une approche de la gestion d'une équipe hybride qui favorise une communication claire consiste à établir un ordre du jour pour chaque réunion et à l'envoyer à l'avance. Si les membres de votre équipe examinent l'ordre du jour et déterminent qu'ils n'ont pas besoin d'y assister, ils peuvent sauter certaines réunions et continuer à travailler.

 

2. Combattre les préjugés naturels

L'un des problèmes auxquels sont confrontées les équipes hybrides et leurs dirigeants est un préjugé naturel à l'égard des membres qui travaillent sur place. C'est un peu comme l'expression "loin des yeux, loin du cœur". Nous pensons naturellement que les membres de l'équipe qui sont au bureau (que nous pouvons visuellement voir travailler) sont plus productifs que les membres de l'équipe qui travaillent à distance, alors que ce n'est probablement pas vrai. Pour diriger efficacement une équipe hybride, vous devrez vous efforcer de corriger ce déséquilibre naturel en établissant des liens avec les membres de votre équipe à distance.

 

La mise en place de réunions d'équipe récurrentes par vidéo et de chats individuels pour faire le point et s'assurer qu'ils ont tout ce dont ils ont besoin pour travailler peut contribuer à ce que les membres de l'équipe se sentent soutenus, impliqués et valorisés et à ce que leur contribution à l'ensemble de l'équipe reste présente dans votre esprit lorsque vous dirigez.

 

3. Créer des liens

Les leaders font beaucoup plus que mener un projet à terme dans un délai précis. Ils sont chargés de trouver des moyens de rassembler une équipe de personnes afin que la somme résultante soit supérieure à ses parties. L'un des principaux moyens de maintenir la qualité de cette "somme supérieure" d'un groupe est de continuer à favoriser les liens au sein de l'équipe, en particulier entre les membres sur place et les membres éloignés.

 

Certains dirigeants ont trouvé efficace de programmer des « 5 à 7 », des déjeuners d'équipe ou des discussions autour de la machine à café tous virtuels. D'autres ont essayé de trouver des moyens de transposer à la sphère virtuelle l'effet de remue-méninges et de résolution de problèmes des discussions de type "water-cooler". N'ayez pas peur de sortir des sentiers battus et d'essayer de nouvelles choses pour ajouter un peu de plaisir au mélange. Si vous essayez quelque chose qui s'avère ne pas convenir à votre équipe, laissez tomber et essayez l'idée suivante. Lorsque vous trouverez ce qui fonctionne, les récompenses seront à la hauteur des efforts que vous aurez déployés pour cultiver ces relations.

 

4. Prendre le temps d’apprendre cette année

 

En mettant à jour vos meilleures pratiques cette année, prenez le temps de vous informer sur les recherches les plus récentes et les nouvelles approches en gestion. Apprenez comment utiliser de nouveaux outils pour résoudre les conflits sur le lieu de travail, comment améliorer la fidélisation des employés ou comment adapter votre style de gestion aux besoins de votre équipe. Consultez nos ateliers sur la création d'équipes efficaces, les meilleures pratiques pour le travail hybride et bien d'autres sujets sur notre nouvelle plateforme de formation en ligne KCC Express et obtenez de l’information sur les meilleures pratiques et des conseils pour utiliser pleinement les compétences, les styles et les talents de votre équipe.

 

 

Ingrid Kelada 

Propriétaire de KCC psychologie positive organisationnelle & Experte en bonheur

 

Janvier 2022 

 


 

 3 conseils pour éviter le stress des fêtes afin de pouvoir célébrer ce qui compte 

 

Parfois, l'excitation d'avoir du temps libre, de passer du temps avec les amis et la famille, de partager nos plats et boissons préférés et de créer des souvenirs extraordinaires peut se perdre dans le stress de la préparation de chaque événement. 

Que pouvons-nous faire pour minimiser notre stress et maximiser notre bonheur en cette période des fêtes ? Voici 3 conseils pour décupler votre joie et être plus "zen" pendant les vacances. 

 

1. Donnez-vous la permission de mettre vos plans à jour 

Si vous appréhendez un événement particulier ou un aspect de vos vacances, prenez le temps de vous arrêter et d'examiner pourquoi. Redoutez-vous cet événement en particulier parce qu'il est situé dans un endroit difficile d'accès ? Vous sentez-vous dépassé par le nombre de choses qui encombrent votre agenda et vous souhaiteriez vraiment prendre une pause ? 

 

Accordez-vous un moment pour comprendre ce qui est à l'origine du stress des fêtes. Une fois que vous aurez compris, posez-vous quelques questions : 

Que se passera-t-il si vous ne participez pas à cet événement ? Est-il essentiel que vous y assistiez ? Pourriez-vous faire une apparition pendant une heure, puis vous retirer gracieusement ? S'il s'agit d'un petit événement que vous avez organisé, pouvez-vous le reporter une fois le rush des fêtes passé, lorsque vous pourrez en profiter pleinement ? 

 

2. Inscrivez vos traditions préférées des fêtes dans votre calendrier 

Prenez quelques minutes pour réfléchir à vos moments de vacances préférés. Y a-t-il une activité spécifique que vous appréciez ? Aimez-vous mettre de la musique de Noël et décorer un arbre ? Y a-t-il une gâterie ou un repas de Noël que vous préférez ? Un film ou un spectacle de Noël que vous attendez avec impatience ? Dressez la liste de vos deux ou trois traditions préférées pour les fêtes et inscrivez-les dès maintenant sur votre calendrier. Vous pouvez envisager de les planifier de façon à avoir quelque chose de spécial à espérer le lendemain d'une activité que vous n'avez pas envie de faire, ou de les placer au milieu d'une semaine qui s'annonce très chargée. 

 

En inscrivant les choses qui vous tiennent à cœur dans votre calendrier, vous êtes sûr de ne pas arriver à la fin de la saison des fêtes avec le sentiment d'avoir manqué les choses qui comptent vraiment pour vous. 

 

3. Trouvez des moyens simples de donner 

Donner pendant les fêtes nous aide à récolter la joie en la répandant. Cela nous permet également à nous sentir reconnaissants pour les choses que nous avons. Parfois, cette joie et cette gratitude sont exactement ce dont nous avons besoin pour nous sortir du stress des fêtes et nous ramener dans un état où nous pouvons apprécier et célébrer ce moment spécial de l'année. 

 

Les fêtes de fin d'année débordent d'occasions de donner, qu'il s'agisse de seaux de dons à la sortie des grands magasins, de collectes de jouets ou de la possibilité d'offrir un repas de fête à une famille dans le besoin. Vous pourriez découvrir qu'une personne de votre communauté ou de votre famille a besoin d'aide pour quelque chose de précis. Peut-être achèterez-vous simplement un breuvage pour la personne en file derrière vous au comptoir à café. 

 

Joyeuses fêtes de la part de KCC !

 

Offrez le cadeau du bonheur ! Si vous souhaitez partager des outils et des astuces pour accroître le bonheur, pourquoi ne pas offrir mon livre 21 Days to Happiness. Vous le trouverez ici sur Amazon en 3 formats, livre de poche, livre audio ou ebook.

 

Quels que soient vos projets pour les fêtes de fin d'année, nous espérons que vous et vos proches passerez des fêtes saines, sûres et heureuses ! Si nous pouvons vous aider pour vos besoins professionnels, n'hésitez pas à nous contacter dès aujourd'hui.

 

Ingrid Kelada et l'équipe KCC

 

Propriétaire de KCC psychologie positive organisationnelle & Experte en bonheur

 

Décembre 2021 

 


 

4 MOYENS POUR GÉRER LE PERFECTIONNISME POUR RÉUSSIR

Le perfectionnisme est un sujet important depuis longtemps dans le milieu du travail. Alors que les perfectionnistes sont des travailleurs très motivés et dévoués, une étude publiée dans le Harvard Business Review sur le perfectionnisme indique que « le perfectionnisme est fortement et constamment lié à de nombreux résultats professionnels et non professionnels ‘’nuisibles’’, y compris des niveaux plus élevés d'épuisement professionnel, de stress, de ‘’workaholism’’, d'anxiété et de dépression. » En outre, une autre étude récente portant sur près de 42 000 personnes et publiée dans le Harvard Business Review  indique que le perfectionnisme est en hausse aux États-Unis, Canada et Royaume-Uni. Plus que jamais, nous avons besoin d'excellentes stratégies pour gérer le perfectionnisme au travail. 

Comment créer un environnement de travail qui soutient les atouts que les perfectionnistes apportent à nos équipes tout en les protégeant des effets néfastes potentiels du perfectionnisme ? Voici 4 façons de créer un environnement de soutien où les perfectionnistes peuvent s'épanouir, et où votre équipe peut profiter des avantages de la présence de ces membres hautement motivés parmi vous. 

   

1. Donnez l'exemple d'une réaction saine face aux erreurs 

Comment gérez-vous les erreurs ou les délais non respectés ? Si vous réagissez avec flexibilité et compassion, vous donnez l'exemple d'un comportement sain à votre équipe. Nous sommes tous humains, n'est-ce pas ? Créer un espace de travail sécuritaire où il est normal de faire des erreurs peut aider les perfectionnistes à combattre leur besoin d'atteindre la perfection à chaque fois et pour chaque tâche. Chez KCC, nous aimons nous rappeler que nous ne sauvons pas des vies, alors si quelque chose ne se passe pas comme prévu, nous trouvons une solution et passons à autre chose ! 

2. Fixez des objectifs raisonnables 

Assurez-vous que les objectifs de votre équipe sont basés sur un rythme de travail soutenable. Il n'y a pas de mal à ce que tout le monde se roule les manches et fasse un effort exceptionnel pour terminer un travail de temps en temps, mais personne ne peut maintenir ce rythme indéfiniment. En fait, c'est une recette pour l'épuisement, surtout pour un perfectionniste. La gestion de l'énergie et des attentes est essentielle ! Il est important de mettre l'accent sur la gestion des priorités et sur la résilience... Comme Mohammed Ali l'a dit un jour, « Il n'y a rien de mal à être mis à terre, tant que l'on se relève ». 

3. Effectuez des suivis réguliers 

À l'approche des échéances, faites le point avec votre équipe, en particulier avec vos perfectionnistes. Ressentent-ils une forte pression ? Ont-ils besoin d'aide pour établir des priorités ou pour diviser un objectif important en tâches plus petites et plus faciles à réaliser ? Intervenez et offrez votre soutien et vos idées pour que tous les membres de l'équipe soient plus efficaces. 

4. Donnez régulièrement du feedback positif 

Il est facile pour le critique intérieur d'un perfectionniste de devenir la voix dominante qui donne son avis sur son travail. Offrir du feedback régulier, spécifique et positif permet de maintenir des attentes et performances raisonnables au premier plan. N'oubliez pas que les perfectionnistes sont des personnes très engagées. Garder cette énergie positive n'aide pas seulement le membre de votre équipe à rester en bonne santé physique et mentale, mais apporte encore plus de motivation et d'énergie à l’ensemble de l’équipe. 

 

Perfectionnez-vous et votre équipe! 

Vous recherchez d'autres stratégies pour perfectionner vos compétences humaines au travail ? Nos formations express sont la solution pour des résultats rapides et mesurables ! Consultez notre site web de formations express et inscrivez-vous à nos sessions interactives, en ligne et en direct afin d’obtenir les meilleures pratiques, des trucs et des conseils pour optimiser pleinement vos talents et ceux de votre équipe. 

 

 

Allez-vous perfectionner vos compétences?

Ingrid Kelada

Propriétaire de KCC psychologie positive organisationnelle & Experte en bonheur

Octobre 2021 

 


4 FAÇONS PAR LESQUELLES LE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL RENFORCE LE LEADERSHIP

Il est passionnant de diriger des personnes et il s'agit d'un rôle essentiel. Selon les experts, les leaders peuvent avoir un impact direct sur le bonheur et le sentiment de valorisation de leur équipe. Cela dit, dans la nouvelle réalité d'aujourd'hui, avec moins de ressources et une main-d'œuvre hybride, être responsable d'une équipe présente des défis inattendus et complexes qui peuvent laisser même des gestionnaires chevronnés désemparés. La solution ? Une formation ou un coaching ciblé donne aux gestionnaires et leaders les outils efficaces dont ils ont besoin pour traverser ces temps “challengeants”.

 

Le développement personnel aide les leaders et les gestionnaires de manière significative. Voici 4 raisons essentielles de profiter de la "rentrée scolaire" et de donner la priorité à votre développement personnel pour renforcer vos compétences en matière de leadership. 

   

1. Identifiez et tirez parti de vos forces et gérez vos faiblesses.

Le développement personnel intègre souvent des évaluations qui permettent aux gestionnaires de découvrir leurs points forts et leurs opportunités de développement, et d'apprendre comment renforcer les deux. Cette évaluation est un premier pas important vers un leadership plus efficace. La connaissance de soi est l'une des compétences clés de tout leader. Je dis toujours qu'une évaluation est comme un miroir, même si vous vous connaissez bien et/ou si vous les avez déjà utilisés, il est toujours bon de faire le point de temps en temps... et qui sait, vous pourriez avoir des angles morts! Vous pouvez choisir parmi tous ces outils : une évaluation de potentiel, un questionnaire psychométrique, un test de personnalité, un feedback à 360° ou un sondage envoyé à votre équipe. En se lançant dans un développement personnel qui comprend une identification des forces à exploiter, des faiblesses à travailler, puis en ciblant les corrections de trajectoire au besoin, les leaders auront de très grandes opportunités pour être plus efficaces, retenir leurs employés plus longtemps et atteindre ou dépasser leurs objectifs.

 

2. Déterminez et partagez vos objectifs avec votre équipe.

Une autre façon importante par laquelle le développement personnel par la formation ou le coaching aide les leaders est en identifiant et en divisant un grand objectif en étapes plus petites et atteignables. Cela est utile non seulement pour votre plan d’action, mais aussi pour vous assurer que votre développement est sur votre radar et demeure une priorité. Communiquer votre plan à votre équipe a également un impact considérable. Cela vous permet de faire preuve d'authenticité, voire de vulnérabilité, et de montrer que vous " joignez le geste à la parole " lorsque vous dites que le développement est quelque chose en quoi vous croyez et que vous prenez au sérieux. Cela peut inspirer les employés qui bénéficieraient également d'un développement personnel à prendre action également. Cela contribue à renforcer le moral de l'équipe et à améliorer la rétention des employés.

 

3. Restez à jour. 

Nous avons probablement tous fait l'expérience d'être parfois un peu en retard sur les nouvelles tendances sur le plan professionnel. Les meilleures pratiques d'hier ne sont pas forcément applicables aujourd'hui. Avec le rythme effréné des changements dans le monde d'aujourd'hui, il est nécessaire et stimulant de rechercher les dernières tendances, conseils et recommandations scientifiques sur la façon d'ajuster et d'adapter votre approche afin d'avoir le plus de succès possible. 

 

4. Discutez et partagez des idées avec d'autres personnes.

La formation en développement personnel peut aider le management par le biais de discussions ciblées avec un formateur et d'autres participants issus ou non de votre organisation. Une session de formation vous donne l'occasion de mettre en pause votre mode "go, go, go", de prendre du recul et d'avoir des conversations à valeur ajoutée avec d'autres personnes ; de vérifier ce que les autres vivent et les solutions qu'ils proposent. Apprendre des autres et parfois simplement valider que vous n'êtes pas seuls, ou que vous êtes sur la bonne voie, est un excellent moyen de se ressourcer et de se sentir encore mieux préparé à être le meilleur leader possible !

 

Êtes-vous prêt à vous lancer dans votre développement personnel?

Si vous ressentez cette ambiance automnale de la rentrée et que vous êtes prêts à vous lancer dans le développement personnel, restez à l'écoute car l'équipe de KCC a une grande annonce à faire concernant nos nouvelles formations express en ligne que nous lancerons dans quelques semaines. Si vous préférez une approche individuelle, nos coachs certifiés seront plus qu'heureux d'organiser un appel d'exploration gratuit avec vous.  

 

Voici également un excellent test qui vous aidera à cibler le développement de votre leadership en fonction de votre style de leadership: L’indice de personnalité de travail (WPI) – Rapport Leadership

 

Ce test, qui prend environ 20 minutes, identifie vos points forts en matière de leadership. Il vous aide à découvrir le potentiel non exploité et les possibilités de croissance. Les résultats, présentés étape par étape, montrent aux leaders ce qu'ils doivent faire - et arrêter de faire - pour révéler le potentiel de leur équipe et maximiser leur efficacité personnelle. 

 

Allez-vous renforcer votre leadership?

Ingrid Kelada

Propriétaire de KCC psychologie positive organisationnelle & Experte en bonheur

Août 2021 

 


4 AVANTAGES FORMIDABLES DE JOUER

L'été est arrivé! Êtes-vous prêt à prendre une pause ? La merveilleuse vérité est que faire une pause et prendre le temps de jouer et de s'amuser entraîne de nombreux avantages dans d'autres sphères de votre vie.

 

Maintenant que le temps est à nouveau beau et chaud, c'est le moment idéal pour sortir et faire en sorte que notre corps soit occupé à produire de la vitamine D, à renouer avec les amis et la famille, et même à faire de l'activité physique, ce dont nous avons bien besoin.

 

Nous reconnaissons tous l'importance du jeu dans la croissance, le développement et le bonheur des enfants, mais ce que nous ne réalisons peut-être pas, c'est le rôle essentiel qu'il joue dans notre vie d'adulte. Passer du temps à jouer offre de nombreux avantages. Voici les quatre principales manières dont prendre le temps de jouer contribuera à votre bonheur.

  

1. Stimule la créativité et la capacité à résoudre des problèmes.

Parfois, notre cerveau n'a besoin que d'une occasion de sortir des sentiers battus pour faire jaillir la créativité. Jouer à un jeu avec des amis ou suivre un cours de poterie peut être un bon moyen de stimuler la créativité dans d'autres domaines de notre vie.

 

Cela renforce également notre capacité à résoudre des problèmes. Par exemple, jouer à un jeu où vous devez prendre des décisions stratégiques est comme une séance d'entraînement pour cette partie du cerveau. Certains jeux dépendent de votre capacité à reconnaître des modèles ou à prédire des résultats probables. Ces compétences peuvent être renforcées simplement en vous asseyant et en vous amusant !

 

2. Améliore les habiletés de communication.

Jouer avec d'autres personnes améliore également les habiletés de communication. Il offre des occasions uniques de résoudre des problèmes ensemble ou de travailler en coopération pour ainsi atteindre des objectifs communs. Améliorer votre capacité à communiquer peut être bénéfique pour l’ensemble des relations dans votre vie.

 

Jouer à des jeux ensemble ne doit pas nécessairement être une question de compétition. Il existe de nombreux jeux de coopération ou d'équipe dans lesquels plusieurs joueurs travaillent ensemble pour vaincre une autre équipe de joueurs ou pour simplement vaincre le jeu. Vous pourriez jouer à un jeu dans lequel vous vous trouvez sur une île déserte et devez décider quels objets vous aideront à survivre. Vous pourriez également choisir une activité "pour apprendre à mieux vous connaître" comme celle que l'équipe de KCC a organisée la semaine dernière. Il y a de nombreuses options.

 

3. Diminue le stress. 

Passer du temps à jouer peut permettre à d'autres parties de notre cerveau de se reposer pendant que nous sommes absorbés par une activité ludique. Des activités comme la pêche, le surf, la cuisine, la planification d'un voyage ou la lecture d'un bon livre vous permettent de vous concentrer sur l'activité elle-même pendant des heures. Cela permet à votre esprit de se libérer de soucis ou réflexions envahissantes. Souvent, cela nous donne l'occasion de trouver quelque chose dans lequel nous excellons et de passer du temps à le faire. Les activités ludiques nous permettent également de vivre des expériences nouvelles et positives dont nous pouvons discuter ensuite avec les autres.

 

4. Augmente le niveau d'énergie.

Il est évident que les activités physiques, comme le sport, peuvent accroître notre endurance physique et stimuler ainsi notre énergie. Même les activités ludiques stationnaires ont un effet sur notre niveau d'énergie. Ces expériences positives peuvent améliorer notre humeur et nous donner des activités que nous attendrons avec impatience, ce qui augmente également notre niveau d'énergie.

 

Le défi du bonheur

Êtes-vous prêt à relever le défi du bonheur ? Prenez quelques minutes dès maintenant et notez trois activités amusantes que vous appréciez. Il peut s'agir de sports, de jeux vidéo, de jeux de société, d'activités artistiques ou d'autres activités récréatives.

 

Maintenant, consultez votre calendrier et sélectionnez une date pour réaliser une de ces activités. Invitez un ami ou deux si vous le pouvez. Essayez de prendre le temps de jouer au moins deux fois par mois et observez les bénéfices dans votre vie.

 

Obtenez plus de conseils sur le bonheur dans mon livre

 

Pour obtenir d'autres conseils sur la façon d'établir des relations heureuses et d'accroître votre bonheur en général, consultez mon livre 21 Days to Happiness. Dans tous les chapitre, vous trouverez des conseils simples et pratiques sur la façon d'accroître le bonheur dans un aspect de votre vie. Il suffit de quelques minutes pour lire un chapitre chaque jour. Au bout de trois semaines, vous aurez de nouvelles idées pour 21 habitudes de bonheur différentes ! 21 Days to Happiness est disponible sous forme de livre de poche, de livre électronique et de toutes nouvelles sessions interactives en ligne. 

 

Allez-vous jouer pour être plus heureux?

Ingrid Kelada

Propriétaire de KCC psychologie positive organisationnelle & Experte en bonheur

Juillet 2021 

 


4 RAISONS POUR LESQUELLES UN BON LEADERSHIP REQUIERT UNE APPROCHE AMICALE

Le leadership requiert de nombreuses compétences différentes, de l'expertise dans un domaine spécifique à la capacité de gérer des ressources, des budgets, des projets et, surtout, des employés. L'une des meilleures façons d'investir dans les membres de votre équipe est de faire de la convivialité un élément clé de votre relation avec eux.

 

Être amical avec un employé n'est pas synonyme d'amitié. Il est possible, voire bénéfique, d'adopter un style de gestion amical tout en maintenant des limites professionnelles avec les membres de votre équipe.

 

Pourquoi un bon leadership exige-t-il plus que jamais la convivialité ? Voici 4 bonnes raisons d'adopter une approche amicale avec votre équipe afin de renforcer le moral et de bénéficier ensemble du succès.

 

 

1. Les gens réagissent plus ouvertement et plus positivement à une personne amicale.

Obtenir des résultats par la convivialité peut demander beaucoup moins d'énergie que d'obtenir des résultats par la directivité. Les gestionnaires orientés vers les tâches ont plus de mal à motiver les gens.

 

Pensez-y de cette façon. Si vous adoptez une approche positive et amicale lorsque vous communiquez avec votre équipe, celle-ci sera beaucoup plus susceptible de quitter une réunion en se sentant valorisée et énergisée.

 

Lorsque les membres d'une équipe ont l'impression que leur patron est insistant ou exigeant, ils peuvent travailler davantage à court terme, mais ils seront moins enclins à s'engager pleinement à long terme. Ils peuvent également changer d'emploi ou de patron plus rapidement qu'un employé qui se sent apprécié par un leader qui les comprend et leur montre qu'il se soucie d'eux. 

 

2. La convivialité augmente les chances que les autres adhèrent aux objectifs.

Les leaders amicaux croient que la façon dont ils s'adressent aux gens est un élément clé de ce qui crée un climat d'équipe heureux. Cela permet de cultiver le sentiment que vous êtes tous dans le même bateau et que vous vous investissez pour eux.

 

La convivialité contribue également à créer un environnement sain dans lequel votre équipe peut poser des questions. Les employés sont plus susceptibles de s'investir dans des objectifs qu'ils comprennent et auxquels ils croient.

 

3. Un style chaleureux du gestionnaire donne le ton à toute l'équipe.

 

Que les leaders s'en rendent compte ou non, leurs paroles et leurs actions sont attentivement observées par les personnes qu'ils dirigent. Les gens prennent également exemple sur leurs leaders, alors le fait d'adopter un style amical et d'utiliser cette approche avec votre équipe donne le ton à la façon dont ils se comportent les uns avec les autres.

 

Un ton chaleureux et une approche positive peuvent être rassurants, surtout dans des circonstances difficiles. Faites ressortir le meilleur des gens en leur montrant que vous n'êtes pas uniquement orienté vers les résultats. Comme toujours, l'équilibre est la clé !

 

4. Un leader amical a véritablement un impact plus important sur l'équipe.

Un leader qui aborde son équipe avec des émotions intenses - en affichant ouvertement sa colère, son stress ou sa frustration - peut blesser son équipe en réagissant de manière excessive. Le fait de se défouler peut être gratifiant sur le moment, mais cela peut aussi réduire la confiance entre le leader et son équipe. Il crée une dynamique leader vs équipe plutôt qu'un sentiment de faire face ensemble à une situation difficile.

 

En revanche, la convivialité contribue à créer ce sentiment de communauté et d'esprit d'équipe. Une approche amicale montre à l'équipe que le leader se considère comme faisant partie de l'équipe, et que l'obstacle ou le défi est une chose à affronter ensemble. Elle donne aux membres de l'équipe la permission de s'approprier le problème et d'avancer leurs propres idées sur les solutions possibles en faisant de l'équipe un lieu sûr pour proposer des idées.

 

Êtes-vous prêt pour une approche plus amicale?

Ingrid Kelada

Propriétaire de KCC psychologie positive organisationnelle & Experte en bonheur

Mai 2021 

 


5 CONSEILS POUR DES RÉUNIONS PLUS EFFICACES

 

Les réunions : les gens semblent les aimer ou les détester. Certains considèrent les réunions comme une perte de temps, tandis que d'autres se nourrissent de l'énergie de collaboration qui provient des réunions régulières ou informelles. Quelles que soient les émotions que provoque la vue d'une réunion dans notre calendrier, les réunions sont un outil essentiel pour une équipe efficace et performante. L'organisation de réunions efficaces demande un peu de temps et de planification, mais elle donne d'excellents résultats. Voici 5 conseils pour des réunions plus efficaces qui renforceront la communication et la réussite de votre équipe.

 

 

1. Élaborez un ordre du jour clair et inspirant.

Avant de fixer une réunion, établissez l'ordre du jour. Quels sont les objectifs de la rencontre ?  De nos jours, plus que jamais, nous devons nous rappeler d'inclure un objectif plus personnel. En plus de "s'occuper des affaires", nous devons demander aux gens comment ils vont, démontrer que nous nous soucions d'eux et leur offrir notre soutien en cas de besoin.

 

2. Assurez-vous qu'une réunion d'équipe soit la meilleure approche.

Si les réunions permettent de résoudre rapidement des problèmes complexes, elles interrompent également le rythme du travail de l'équipe. Avant de planifier une réunion, posez-vous quelques questions de base.

  • Est-il préférable d'aborder le problème en équipe ou en rencontres individuelles ?
  • Quelles sont les personnes qui doivent participer ?  Nous pouvons informer les autres après la réunion.
  • La problématique peut-elle être adressée efficacement par courriel, par messagerie instantanée ou par un autre moyen ?

Ne vous contentez pas de tenir des réunions par habitude. Les réunions prennent du temps et de l'énergie et devraient toujours apporter une valeur ajoutée à chaque personne qui y participe.

 

3. Informez l'équipe à l'avance de l'ordre du jour de la réunion.

Envoyez un petit mot à l'équipe pour les inviter à la réunion et pour leur donner une idée des points qui seront abordés. Cela donne la possibilité aux membres de l'équipe de réfléchir à des questions ou de rassembler des informations pertinentes avant le début de la réunion.

 

4. Assurez-vous que chacun apporte une valeur ajoutée et participe activement.

Il est tentant d'organiser une réunion pour informer les gens et partager des informations, mais cela pourrait aussi se faire par courriel, non ? Pour tirer le meilleur parti d'une réunion, assurez-vous qu'elle soit une opportunité de brainstorming et qu'elle permette de recueillir les idées et les suggestions des participants.

 

5. Envoyez un rappel de suivi après la réunion

Une fois la réunion terminée, mais pendant qu'elle est encore fraîche dans l'esprit de chacun, envoyez un petit mot à l'équipe pour les remercier de leur contribution et énumérer les points forts de la réunion. Cette liste devrait inclure toutes les questions soulevées qui nécessitent un suivi et toutes les tâches qui ont été assignées aux membres de l'équipe. La communication de ces points à l'équipe permet de garder tout le monde sur la bonne voie et de s'assurer que les tâches soient accomplies. Remercier l'équipe renforce également la valeur que chaque membre apporte et offre une reconnaissance bien nécessaire. Nous avons tous besoin de ce coup de pouce supplémentaire de temps en temps !

 

Êtes-vous prêt pour votre prochaine réunion?

Ingrid Kelada

Propriétaire de KCC Positive Business Psychology & Experte en bonheur

Mars 2021 

 


5 FAÇONS QU'UNE PRATIQUE DE PLEINE CONSCIENCE AUGMENTERA VOTRE BONHEUR

 

L'un des moyens les plus efficaces d'accroître votre bonheur et de réduire votre niveau de stress est de vous engager dans une pratique quotidienne de la pleine conscience ou de la méditation. Vous n'avez pas besoin de passer plusieurs heures par jour pour obtenir des résultats, mais vous devez faire quelques recherches et rassembler quelques outils utiles, comme un espace tranquille, peut-être une application ou une vidéo pour vous guider dans votre pratique au fur et à mesure que vous apprenez.

 

L'objectif est assez simple. La pleine conscience est un type de méditation qui vous aide à vous concentrer sur ce que vous ressentez ou pensez et à l'accepter sans porter de jugement. Vous pouvez le faire en très peu de temps - deux minutes seulement pour commencer. Il existe un certain nombre d'excellentes applications gratuites qui proposent des guides pour la pratique de la pleine conscience. Ma préférée est CALM.

Avant que vous ne vous en rendiez compte, votre pratique quotidienne commencera à porter ses fruits. Voici 5 façons dont une pratique quotidienne de la pleine conscience augmentera votre bonheur :

 

1. Réduire le niveau de stress

La pratique régulière de la pleine conscience ou de la méditation fait baisser les niveaux de cortisol, une hormone du stress, dans le cerveau. Une pratique régulière - et cela peut ne prendre que quelques minutes par jour - peut en fait changer physiquement l'activité de votre cerveau et altérer vos niveaux d'hormones afin que vous ressentiez moins de stress et d'anxiété.

 

2. Réduire la dépression

Il peut sembler contre-intuitif de penser que passer plus de temps dans sa tête aiderait à réduire les pensées et les sentiments dépressifs, mais la science ne ment pas. Une étude à Johns Hopkins a démontré que les effets de la méditation étaient modérés, à peu près les mêmes que ceux des antidépresseurs.

 

3. Réduire l’épuisement professionnel

Voici quelque chose d'intéressant à noter : les recherches sur la pleine conscience comme moyen de réduire le stress et l'épuisement professionnel sont si convaincantes que certaines organisations commencent à offrir une formation sur la pleine conscience à leurs employés, tels que le personnel infirmier, qui sont régulièrement confrontés à des situations de stress élevé.

 

4. Accroître la vigilance

Passer quelques minutes à calmer votre corps et à concentrer vos pensées a non seulement un impact sur les niveaux d'hormones dans votre cerveau, mais contribue également à augmenter votre capacité de concentration. La pratique de la pleine conscience ou de la méditation est un excellent moyen d'apprendre à votre cerveau à ne pas se précipiter d'une pensée à l'autre, mais à être capable de faire une pause et de retenir une pensée à la fois.

 

5. Développer un cerveau plus heureux

Dans mon livre, 21 Days to Happiness, je parle de quelques études passionnantes qui démontrent comment la méditation et la pratique de la pleine conscience peuvent réellement vous aider à développer un cerveau plus heureux. Ce sont des recherches vraiment passionnantes, et cela signifie que le bonheur est vraiment quelque chose que nous pouvons choisir de poursuivre. Tout comme vous pouvez cibler une partie particulière de votre corps lors d'un entraînement de musculation, vous pouvez cibler les zones de bonheur de votre cerveau avec une méditation ou une pratique de la pleine conscience bien à vous.

 

Êtes-vous prêt à faire un essai?

Ingrid Kelada

Propriétaire de KCC Positive Business Psychology & Experte en bonheur

Février 2021 

 

Essayez toutes les 21 journées vers le bonheur dans mon livre

 

Il n'y a jamais eu de meilleur moment que celui-ci pour rechercher le bonheur avec mon livre 21 Days to Happiness. Chaque chapitre propose des conseils et des recherches sur la manière de stimuler le bonheur dans une sphère de votre vie. 21 Days to Happiness est disponible en anglais sous forme de livre de poche, de livre électronique, de livre audio et nouvellement sous forme de sessions interactives en ligne.

 



2 STRATEGIES TO DEVELOP YOUR LEADERSHIP

There is an abundant and constant flow of information on leadership in the form of books and articles including material on leadership development and best practices.

Leadership can be defined as a unique form of behavior that results from the integration of, among other things, attitude, knowledge and experience. That being said, what can you do if you want to develop and use your full leadership potential?

Having more than 25 years of practice and experience under my belt, I can share with you 2 winning strategies to have more impact as a leader.

Know Yourself

Leadership often starts by having a good sense of self-awareness. It's important to identify the personality traits and skills that will allow us to influence and inspire others. To help gain this knowledge, ask for feedback, use psychometric tests or participate in a 360 ° survey. When we know ourselves well, we can focus on our talents and manage our weak points. Good leaders use their strengths and surround themselves with people who have complementary skills.

Develop Yourself

The next step, in my opinion, is to learn to learn better. Think about different learning styles that could help you identify how you and your team learn best. Use all possible methods to stay current and agile: webinars, readings, training, co-development, mentoring, coaching, videos and so on.

Also, always think about perfecting your communication skills: verbal, written, listening and body language. Your ability to communicate effectively will greatly improve your impact, persuasion and interpersonal skills.

In summary, an exceptional leader is one who recognizes the importance of self-development, as well as the development of team members. This is not only a mark of recognition, but it also leads to excellence and success.

In his book "The Heart of A Leader", Dr. Ken Blanchard had this to say about good leaders; "If you want to know why your people are not performing well, step up to the mirror and take a peek."

Do you want to know more?

Participate in Ingrid Kelada’s training sessions. She a business psychologist and the author of the book 21 Days to Happiness published this fall. 21 Days to Happiness is a practical guide offering 21 different simple techniques to try for 3 weeks in order to increase your happiness, productivity and energy. Do you have 10 minutes a day?

The book is available at www.21DaysToHappiness.com or Amazon.

Ingrid Kelada

October 2019



Secrets de psy pour la gestion du changement...

J'ai donné une conférence à environ 100 chefs de projet, principalement des ingénieurs et j’ai partagé quelques secrets et stratégies pour mieux faire face aux résistances et aux différentes réactions au changement.
Je parlais, entre autres, du scepticisme, de la critique et de la confusion. Selon moi, ce sont toutes les « bonnes » réactions... quoi? Oui! Car ce sont des réactions normales et intelligentes. Ils sont à l'opposé de l'indifférence et du suroptimisme. Ils vous donnent l'occasion de comprendre les préoccupations des gens et de les aborder. J’ai leur ai dit que la personne « négative" est la plus utile en la gestion du changement! Pourquoi? Elle vous donne la liste des préoccupations et parle souvent pour tout le monde... même ceux qui sont plus silencieux.
Si vous êtes un leader du changement, votre travail consiste à écouter, répondre aux préoccupations et faciliter l'adaptation au changement... pas de vendre, ni de pousser. Rappelez-vous ce que nous avons appris il y a des années dans nos cours de physique  : « la résistance est égale et opposée à la force appliquée » en d'autres termes, plus vous pousser, plus ils repoussent.
Conclusion: ne forcez pas les choses, aidez et soutenez les gens... vous obtiendrez plus d'engagement!
Voici ma conférence en anglais... espérons que cela puisse vous inspirer et vous donner quelques pistes de solutions.
Ingrid Kelada
juin 2018